ALADOM actualités du secteur, la perte d'autonomie des personnes âgées : disparités entre départements ?

19/04/2019

La perte d'autonomie

En France, la perte d'autonomie des personnes âgées est une question de santé publique. Les personnes vivant de plus en plus longtemps et pour la plupart leur autonomie au quotidien décline. Le gouvernement au travers d'enquête souhaite avoir une vision claire de cette perte d'autonomie et la façon dont elle est gérée au travers des différents départements Français.

Face à la perte d'autonomie, le dilemme rencontré par les personnes âgées et leurs familles est double :

- d'un côté, il existe des établissements et résidences spécialisées qui sont en mesure de pallier à la perte d'autonomie des personnes âgées mais qui ont un coût très important qui ne peut pas être absorbé par les proches ;

- de l'autre le maintien à domicile se trouvant être une solution pour accompagner les personnes âgées en perte d'autonomie mais qui demande des aménagements spécifiques de l'habitat et la sollicitation de différents corps de métiers ( aide à domicile, aide-soignant, infirmiers, accompagnateur).

Analyse des disparités entre départements

L'enquête

Face à ces deux voies et plus spécifiquement en ce qui concerne le maintien à domicile, les départements français ne sont pas égaux, selon une étude intitulée « Vie quotidienne et santé » qui a été menée en 2014 par l'INSEE sur la perte d'autonomie des personnes vivants à domicile au travers des personnes âgées de plus de 60 ans.

Cette étude s'englobe dans le futur enquête CARE (Capacités, Aides et Ressources des seniors).

Les paramètres de l'enquête

Le questionnaire est composé de 24 questions s'articulant autour de trois thèmes :


- des questions liées à l'état de santé, appelées « mini module européen » ;
- des questions sur les difficultés rencontrées au quotidien : pour se laver, pour sortir difficultés pour entendre ... ;
- des questions sur les aides apportés au quotidien : l'aide de l'entourage, l'aide de professionnelle, les aides techniques à la mobilité et les aménagements du logement.

L'enquête demandait sur un instant T quel était le niveau d'autonomie des personnes âgées et quelles aides elles utilisaient.

Un constat : une disparité entre les différents départements

Il est ressorti de cette enquête qu'une disparité dans la nécessité d'aide face à la dépendance coupe la France en trois catégories : les personnes résidents dans l'Ouest de la France jusqu'à l'ouest de l'Ile de France, les départements du sud de la France et ceux du nord et nord-est de la France.

Tout d'abords les troubles ne sont pas les même sur tout le territoire. Une tendance se dessine avec le sud et le sud-est et le nord, beaucoup de personnes âgées vivent à domicile et font face à des difficultés cognitives dans le sud et dans le nord, les personnes âgées font face à des limitations physiques

  • Dans la première catégorie, il ressort que les personnes âgées vivant dans l'Ouest de la France jusqu'à l'ouest de l'Ile de France font face à un nombre peu important de situations de perte d'autonomie et ne font donc pas aides extérieures (professionnels et entourage) pour le quotidien.
  • Dans la seconde catégorie comprenant les départements du Nord, la moitié Sud de et les départements d'outre-mer ont une dépendance beaucoup plus marquée et font appel à des aides extérieures.

https://WWW.aladom.fr/actualites/secteur-service/8597/la-perte-dautonomie-des-personnes-agees-domicile-quelles-disparites-entre-départements/